Moeurs et Coutumes

Emett

Peuple: 

Emett

Territoire:

Lac Teear

Croyance: 

Valador

Spécialisations:

Sorcellerie (seule société autorisée à pratiquer cet art par Valador), confection de bijoux en argent et la pêche.

Organisation politique de société:

Géré à l’interne : économie, éducation et justice (à moins de débordement).

Géré par Valador : route, armée et santé.

Un conseil, présidé des plus vieux membres dans chaque ville, règle les problèmes internes dans la mairie. Emett à le dernier mot en cas de désaccord. En cas d'impasse ils sont gérés par Valador.

Caractère:

Gens réservés, intelligents, nocturnes et très à l’aise avec la mort. Ils sont égalements très festifs lors de leur grands rassemblements.

Brève histoire:

Province de nom, les Emetts sont intégrés dans la nation Valadorienne depuis une période précédant le début de l'Empire. Si on parle encore d'Emett aujourd'hui et non de Valadorien, c'est grâce à leur culture distincte et marquée. Cette ethnie, quoique très minoritaire, a une attitude très protectrice envers ses traditions. Les Emetts sont donc peu portés à des mariages ou des rapports avec le reste du monde, excepté en ce qui a trait à la vente de leur artisanat. Ils sont surtout connus à cause de leur tradition de sorcellerie légale. Tel que prouvé par l'histoire, aucun fruit pourris ne s'est glissés parmi les rangs de leurs sorciers. Un sorcier Emett peut donc être employé sans avoir à craindre pour sa vie.

Les Emetts sont une communauté fermée composée des mêmes âmes qui se réincarnent constamment dans la communauté. Les gens ont deux noms : leur nom ‘’original’’ (le nom de leur première incarnation dans la communauté) et le nom de leur vie actuelle. 

Les sorciers Emetts, les deux originaux (Emett et Anari) et leurs intendants, s’assurent que tous les Emetts renaissent dans la communauté et pas ailleurs dans les autres peuples. Ainsi, ils s’assurent qu’ils peuvent faire confiance à tous les nouveaux bébés qui naissent dans la communauté.

Emett et Anari sont les deux plus hauts sorciers qui s’occupent des prochaines réincarnations.

Anari à cessé un jour de se réincarner dans la communauté Emett. Personne ne sait pourquoi et c’est l’un des grands mystères du peuple. Les Valadoriens anti-Emett (ou méfiant envers les Emetts) sont convaincus qu’Anari aurait appris d’une façon illégale comment posséder un corps plutôt que de se réincarner d’une façon légitime.

Chez les Emetts, il existe des centaines d’hypothèse pour tenter d’expliquer la disparition d’Anari. Au solstice d’hiver, tous les gens se rassemblent pour mettre en commun les indices qu’ils ont ramassés à propos du mystère Anari. Les gens aujourd’hui continuent la tradition plus par habitude que par recherche réelle de la vérité. Ils se rejoignent autour des encriers pour raconter une hypothèse possible à propos de sa disparition. 

Emett (l’homme), se réincarne sans cesse parmis le peuple. Il dirige spirituellement le peuple et s’assure que les Emetts soient tous de bonnes gens. La femme qui met au monde Emett n’a plus besoin de travailler un seul jour de sa vie; elle reçoit un salaire de la nation.

Quand Emett meure, les enfants à partir de cinq ans sont testés pour pouvoir le retrouver.

Rites de naissance: 

Les femmes vont accoucher dans des lacs artificiels à l’eau noire (Appelé les Encriers), appeler les encriers, l’endroit où les corps morts vont être déposés.

Le bébé se fait visiter par tout le monde qui n’a pas d’apprenti pour se faire ‘’bénir’’ par les gens qui souhaitent voir en lui ce dont il cherche chez un apprenti.

Rites de passage à l’âge adulte: 

Les enfants à la puberté vivent de force une expérience de mort imminente en étant plongé dans un Encrier et en croisant les yeux d’une pieuvre Ena. La mort imminente consiste à vivre l’expérience de sa propre mort c’est-à-dire que son âme se sépare de son corps et flotte au dessus de celui-ci. Ils font cela pour être certain que ceux-ci aient une compréhension personnelle du cycle et de la mort. Leur âme réintègre leur corps après quelques minutes, une heure tout au plus. Quelques enfants par année y perdent la vie.

Anniversaire d’une personne:

Un Emett commence à fêter son anniversaire après avoir vécu sa mort imminente. Dans une fête Emett, les gens traditionnellement : mangent du poisson, doivent porter un bandeau tressé bleu et noir et doivent faire le tour des gens qu’ils connaissent pour qu’ils leur donnent des offrandes bleues ou noires et si quelqu’un refuse, le fêté lui verse un verre d’eau sur la tête.

Rites funèbres: 

Quand quelqu’un meurt, pendant 24h, on fait comme si il ou elle était seulement endormi. On fait un grande fête d’au revoir (une célébration très joyeuse), le dernier repas, avec le cadavre assis à table. Ensuite on va porter son corps à l’Encrier le plus proche.

Rites de mariage: 

Les Emetts n’ont pas d’institution du mariage en tant de tel. 

À l’équinoxe de printemps, tous les couples sont célébrés. C’est la fête de l’amour; les amants vont sur une tribune publique afin de lire des poèmes sur leur douce moitié du moment.Pendant cette célébration, ils boivent une infusion traditionnelle prise seulement à ce moment et étant reconnue pour être aphrodisiaque. Les hommes dansent pour séduire les femmes dans une danse traditionnelle un peu grivoise.

Types de nourritures consommées:

Les produits du lac, le poisson, les algues, les crustacés, tout ce qui est salé et leur plat traditionnel à base de reins.

Produits d’exportation: 

L’argent, les poissons, l’artisanat et les sorciers approuvés par Valador.

Tendances artistiques: 

Danses, poèmes, artisanat, bijoux, teintures et percussions.

Lieux sacrés: 

Les Encriers.

Vêtement traditionnel:

Vêtements blancs/noirs/bleus brodés, avec beaucoup de bijoux argentés et beaucoup d'épaisseurs de tissus.

Exemples de noms communs: (féminins et masculins) 

Les Emetts se nomment d'après leur maître (em) et leur apprenti (an). Ainsi, Lelke Em'Laya An'Adlyn désigne une personne se prénommant Lelke, ayant pour Maître Laya et pour apprenti Adlyn. 

Les prénoms Emetts sont majoritairement des prénoms Valadorien ayant été bâtardisé/volontairement changé, ainsi que quelque nouveaux prénoms inventés par la communauté. 

Prénoms féminin:

Danice, Elaka, Adlynn, Kira, Madlyn, Lekka, Maianna, Natlia, Ylivea, Adlyn, Karba, Elysak, Tamira, Dafnea, Breyanna, Natlia, Loreka, Ayna, Locke, Kayetlyn, Gyanna, Leshka, Kasdy, Eleki, Joselane, Amelise, Rane, Eloeka, Emelisa, Emilyse, Lexa, Maecy, Vaniyelle, Kayi, Kirst, Sabrya, Ayka, Iveanne, Kalia, Lissa, Evi, Mareana, Julith, Aellana, Karina, Kimly. 

Prénoms masculins: Garreth, Leldik, Ashtom, Audrik, Bryce, Bentla, Lebke, Landan, Jaden, Kartr, Callin, Dariux, Vyktor, Eloik, Damari, Arnaf, Eleko, Claye, Lonnok, Billis, Jax, Eloik, Paxt, Vyctor, Eleke, Ashir, Doriyan, Ashtin, Gayle, Larris, Eliezak, Darilan, Kyre, Kolt, Atex, Elden, Ekaerren, Elevik, Rykan, Levik, Adahn, Elek, Flyx, Maikle.

Organisations: 

L’association des sorciers Emetts: association qui gère et surveille les sorciers Emetts.

Trucs qui portent chance: 

Les bijoux en argent, le brouillard, la brume et la pluie (les jours de pluies les gens sortent un récipient à l’extérieur. Plus personne ne sait pourquoi mais tout le monde le fait), les écailles de poissons, les chats.

Ils mettent toujours du sel sur leur langue avant de manger. 

Trucs qui portent malchance:

La sécheresse, laissez un verre vide, la couleur orange, ne pas avoir d’argent (le métal) sur soit.

Dans chaque bateau il y a une boîte dans laquelle ils mettent de l’argent (parce que c’est comme sur les gens, chaque personne doit avoir un morceau d’argent sur eux. Leurs bateaux ont un nom et sont traités ‘’comme’’ des personnes). 

Rater un rituel porte malchance; il faut absolument se faire purifier avant d’en commencer un nouveau. 

Idéaux de beauté féminin/masculin: 

Yeux bleus ou noirs, cheveux noirs, avoir le pied marin et des cernes noires. 

À la mode présentement : des mèches de cheveux bleus et ou des breloques d’argent dans les cheveux.

Façon de saluer: 

Le salut Emett est décliné en trois mouvements: un premier qui symbolise le cycle, un deuxième qui symbolise la communauté, le dernier qui symbolise l’élément eau (ou par extension, la mort.)

Façon de reconnaître le standing social d’une personne: 

Son âge, la richesse des vêtements et des bijoux.

Couleurs ayant une signification particulière: 

Couleurs bien vue : bleu, noir et argent.

Couleur malchanceuse : orange

Festivités: 

Le lien Emanari est renforcé à chaque année au moins une fois l’an, durant une période de pluie. Il doit y avoir assez de témoins pour former un rond autour des maîtres et apprentis. Les témoins chantent un hymne traditionnel (style mantra qui reproduit le son des vagues) pendant que le maître et l'apprenti tombent en méditation commune.

Commémoration des secrets : Tout le monde écrit un de leurs secrets sur une lettre. Les lettres sont redistribuées au hasard à tout le monde. Le but est de trouver à qui appartient le secret.

Solstice d’hiver : il s’agit de la plus grosse fête Emett. Ils écrivent sur un papier tout ce qui est mort cette année là, autant des choses psychologiques, relationnelles que matérielles. Ils plient ce papier en forme de pieuvre. Puis elles sont traditionnellement mise sur des petits bateaux en bois et brûlées en flottant sur le lac.

La nuit avant le solstice, les gens laissent un petit bac à sel devant leur porte. Les gens se donnent des cadeaux anonymement, en se laissant des indices sur une carte fichée dans les bacs à sel (chasse au trésor).

Solstice d’été : Pour compenser la faiblesse de leurs sorciers, ils font tout ce qu’ils peuvent pour augmenter la puissance de ceux-ci : ils salent leurs repas, ils s’arrosent d’eau régulièrement et suspendent un poisson mort à leur porte. Chaque jour de l’été où il ne pleut pas, ils doivent faire un mini rituel chaque zénith : ils se mettent vers le nord, lance du sel et disent: eteret oaar, sian turnir toras te aaris ë te mor.

Sacres/insultes/expressions: 

-Si tu continues comme ça tu vas te réincarner en Érubie.

-Ça sent l’été: quand quelque chose pue ou a une drôle d’allure

-Sécheresse (insulte qui est utilisée pour se défouler, comme par exemple en se cognant un orteil contre une patte de chaise.)

Comment sont traités les criminels:

La pire sentence pour un Emett est d’être exclu de la communauté, ne plus pouvoir se réincarner parmi les Emetts et ne pas être jeté dans l’encrier à sa mort.

La loi de l'affranchissement: Un Emett qui commet un crime contre un autre Emett devra payer une amende au maître et à l'apprenti de ce dernier. Si tous les partis réussissent à s'entendre sur une somme satisfaisante, le coupable est, à la suite du paiement, innocenté de son crime et n'aura pas à subir la justice Valadorienne habituellement applicable.

Façon d’élever les enfants: 

Ils sont sévère envers les enfants. Il faut qu’ils soient assez bien élevés et compétent pour se trouver un maître. Le respect envers les aînés et les gens en général est enseigné rapidement. Plus quelqu’un est âgé plus tu lui dois obéissance et respect et ce à tous âges.

Tabous dans la culture: 

Vouloir sortir de la communauté Emett.

Parler d’expériences sexuelles.

Préférez l’été comme saison.

Ne pas aimer la pluie.

Quelqu’un qui se plaint ou qui joue la victime.

Adopter la culture d’un autre peuple et ou dénigrer la sienne.

Rapport aux drogues: 

Ils acceptent bien les drogues qui les approchent de la mort ou du voile.

Opinions des autres peuples: 

La majorité des Emetts sont un peu xénophobes et craignent qu’en s’ouvrant trop aux autres cultures ils finiront par diluer la leur.

Autre:

Le lien Emanari: Les liens familiaux entre Emetts sont peu importants. Un enfant, dès qu'il manifestera un talent particulier, sera dirigé vers un foyer/agglomération habité par des personnes possédant le même type de talent. Chaque Emett se doit d'avoir un maître (Em), ainsi qu'un apprenti (Anari), servant à la fois de guide pour lui apprendre un métier, ainsi que de guide casi spirituel. À sa mort, toutes les possessions d'un Emett seront remises à son apprenti (ou plus rarement) à ses apprentis. Le lien Emanari est plus fort que n'importe quel lien de sang et est le pilier central de la culture Emett.

Situation politique actuelle:

Emett dirige la nation. Il a 60 ans. 

La dernière femme qui l’a mis au monde se nomme Irna em’Lox an’Selti, une vieille dame de 80 ans ayant eu beaucoup d’enfants, connue pour être l’une des meilleurs pâtissières de l’Empire.

Retour aux Peuples